Le contrôle technique en bref

Le contrôle technique a été instauré en 1992 pour améliorer la sécurité routière. On peut aujourd’hui affirmer que le contrôle technique a contribué de manière importante à la baisse des accidents. En effet, ils étaient dû au mauvais entretien des véhicules.

Une autre mission qui s’est ajouté est le contrôle des émissions polluantes. Cela permet de réduire l’impact des véhicules sur l’environnement.

Quels sont les éléments contrôlés ?

Afin de garantir votre sécurité lors d’une visite périodique on contrôlera :

  • Le freinage (Efficacité, plaquettes de freins, disques, canalisations de freins…)
  • La tenue de route (Pneus, rotules, amortisseurs…)
  • Eléments de sécurité (ceintures, sièges…)
  • L’éclairage, visibilité
  • La pollution (Echappement, émissions…)

Découvrez nos « CONSEILS » pour préparer au mieux votre contrôle technique.

Certains véhicules bénéficient de contrôles différents. N’hésitez pas à cliquer sur les onglets ci-dessous pour les découvrir.

arthur-etudiant

Quand doit-on passer le contrôle technique ?

En règle général, le contrôle technique doit être réalisé avant les 4 ans de la 1er mise en circulation du véhicule. Ensuite, il s’effectue tous les 2 ans.

Découvrez la périodicité de passage des véhicules « utilitaires » et « spécifiques »

C’est le premier contrôle que votre véhicule passe : Découvrez  nos « BONS PLANS »

Vous pouvez également créer une « ALERTE »  ou « PRENDRE RENDEZ-VOUS »

Et après le CT ?

A la fin du contrôle, il vous sera remis un rapport de Contrôle Technique. Vous avez alors 2 cas de figures :

  • Votre véhicule est accepté. Votre véhicule ne présente aucun risque à l’utilisation et n’émet pas de pollution excessive. On colle une vignette sur votre carte grise et une autre sur votre pare brise mentionnant votre prochain passage au contrôle technique (généralement 2 ans de validité). Sur votre rapport, il peut y avoir des mentions de défauts mineurs mais qui ne vous impose pas de revenir en Contre Visite.
  • Votre véhicule est refusé. Votre véhicule présente un risque pour l’utilisation du véhicule et/ou une pollution excessive. Dans ce cas vous devrez faire réparer votre véhicule et vous représenter impérativement avant 2 mois pour réaliser une contre visite. On colle une vignette sur la carte grise mentionnant les 2 mois de circulation provisoire et il n’y aura pas de vignette apposée au pare-brise.
  • Votre véhicule présente un risque critique. Dans ce cas- ci , vous ne pouvez plus circuler légalement sur la voie publique dans les 24 h qui suivent le contrôle. Vous aurez donc 24 h pour mettre votre voiture à l’endroit où elle sera prise en charge par un professionnel. Vous aurez ensuite deux mois pour passer votre véhicule à la contre-visite.

Découvrez « Nos Conseils » pour éviter la contre visite